Nouvelles : CHSLD: «4 ou 5» établissements sous surveillance, dit Legault

CHSLD: «4 ou 5» établissements sous surveillance, dit Legault

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Le premier ministre du Québec, François Legault, a fait le point sur la situation du nouveau coronavirus dans la province lors de son point de presse quotidien, ce lundi, après avoir pris une journée de congé pour Pâques. 

Selon le plus récent bilan des autorités sanitaires, le Québec compte maintenant 13 557 cas confirmés de la COVID-19 (une augmentation de 711), 360 décès (une augmentation de 32) et 879 personnes hospitalisées (une augmentation de 55) dont 226 aux soins intensifs (une augmentation de 9). 

CHSLD et résidences pour aînés

Concernant la situation des CHSLD, François Legault a annoncé que les 40 CHSLD privés non conventionnés ont été inspectés par Québec et que si « la grande majorité sont très bien gérés », 4 ou 5 établissements resteront sous surveillance. 

Le premier ministre québécois a ajouté que ces établissements souffrent d'une pénurie de main d'oeuvre qui remonte à plus loin que la pandémie. 

« On veut augmenter les salaires des préposés aux bénéficiaire d'un pourcentage plus grand que les autres travailleurs », a expliqué François Legault en soulignant que son gouvernement a offert une bonification temporaire à ces travailleurs. Mais « tant qu'on ne s'est pas entendu avec les syndicats, ça reste une augmentation temporaire », a-t-il ajouté. 

François Legault a aussi ajouté que c'est un défi d'attirer les jeunes dans ces professions. 

Tous les autres CHSLD, même publics, seront inspectés.

CHSLD Herron

Concernant le CHSLD Herron de Dorval, le premier ministre a dit que l'établissement « aurait dû être capable de payer des bons salaires pour payer son monde » compte tenu des loyers mensuels de 3 000 $ à 10 000 $ facturés aux résidents. 

Il a ajouté que la direction du CHSLD aurait dû dire la vérité plus tôt. 

« Il y a une différence entre dire au CIUSSS "il me manque de personnel" et dire qu'il y a eu 31 morts en une semaine », a-t-il déclaré.

200 000 tests rapides

Le premier ministre du Québec a aussi profité de son point de presse pour annoncer qu'il avait commandé 200 000 tests de dépistage rapides. 

« L’urgence pour nous en ce moment, c’est de prendre soin des plus vulnérables. C’est notre mission prioritaire. C’est là-dessus qu’on se concentre », a écrit le premier ministre québécois sur Facebook peu de temps avant la conférence de presse. 

« Il faut aussi tenir bon avec la distanciation physique », a-t-il ajouté. 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Conférence de presse · Crédit Photo: Capture d'écran