Nouvelles : Christine St-Onge a été battue à mort par son amoureux qui l'a abandonnée au Mexique
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Christine St-Onge a été battue à mort par son amoureux qui l'a abandonnée au Mexique

Quel tragique événement

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
15,438 15.4k Partages

Christine St-Onge, la jeune femme qui était disparue au Mexique dans des circonstances très bizarres a finalement été retrouvée morte. Les autorités mexicaines ont expliqué que tout portait à croire que la femme originaire de Laval aurait été battue à mort par son conjoint.

Ce serait sur le terrain de golf du complexe hôtelier où elle séjournait avec son compagnon que le corps de Christine St-Onge aurait été retrouvé.

Les autorités mexicaines ont donc conclu que la jeune femme aurait été battue à mort par Pierre Bergeron, l’homme qui l’accompagnait dans ce voyage qui devait durer une semaine. Le couple résidait au Secrets Puerto Los Cabos Golf & Spa depuis le 29 novembre et ce serait dans la chambre qu’ils occupaient que l’agression fatale se serait produite.

Le procureur de l’État de la Basse-Californie du Sud, Daniel de la Rosa, a expliqué lors d’un point de presse : « [Les enquêteurs] ont trouvé dans une chambre d’hôtel des preuves de violences domestiques avec des traces de sang ».

Toujours selon les autorités mexicaines, il semblerait que le rapport d’autopsie indique que la jeune femme serait décédée des suites d’un traumatisme crânien et d’une lésion de la moelle épinière.

Ce serait dans la matinée suivante que Bergeron aurait déplacé le corps jusqu’au terrain de golf afin de le dissimuler.

Tout indique que le corps serait demeuré à cet endroit pendant un long délai de 5 à 7 jours.

L’ambassade canadienne s’est engagée à aider au rapatriement du corps et dès l’arrivée de celui-ci au Québec, une seconde autopsie devrait être pratiquée.

Rappelons que Christine St-Onge devait être de retour au pays le 5 décembre, mais seul son conjoint était revenu à bon port.

Le lendemain, l’homme allait s’enlever la vie, puis c’est alors que les policiers ont informé ses proches de son décès qu’ils ont appris que Christine St-Onge semblait être portée disparue.

Une ancienne conjointe de Pierre Bergeron a révélé cette semaine au Journal de Montréal que les quelques mois qu’elle avait passés en sa compagnie avaient été marqués par la violence et la jalousie.

Une amie de Christine, St-Onge, Nathalie Tardif, a lancé cette semaine une campagne de sociofinancement afin de venir en aide aux deux garçons de la victime qui sont âgés de 7 à 11 ans. Jusqu’ici plus de 1 500 dollars ont été amassés.

Sur la page de la campagne, on peut y lire : « Rien ne pourra remplacer la présence de leur douce maman, mais je tente de trouver une façon d’aider à leur permettre de passer quelques doux moments en cette période des Fêtes. Mettre un baume sur le cœur, ne serait-ce qu’un sourire sur leur visage. »

Partager sur Facebook
15,438 15.4k Partages

Source: TVA Nouvelles
Crédit Photo: Courtoisie