Nouvelles : Cette mère est accusée d'avoir encouragé son mari à violer leur bébé de 16 mois

Cette mère est accusée d'avoir encouragé son mari à violer leur bébé de 16 mois

Une histoire vraiment dégoutante.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
2,622 2.6k Partages

Dans la catégorie des histoires qui nous donne la nausée, celle-ci arrive facilement dans le haut du classement. En effet, aux États-Unis, une mère est accusée d'avoir encouragé son mari à violer leur petit garçon de 16 mois. Un geste inacceptable.

C'est le site web d'information et de divertissement britannique le Daily Mail qui rapporte cette nouvelle tout simplement dégoutante qui nous donne les larmes aux yeux mais qui nous rend aussi malade. En effet, aux États-Unis, dans l'État du Tennessee, une mère est accusée d'avoir encouragé son mari à violer leur petit garçon de 16 mois. 

Cette femme, c'est Danielle Bowen, 22 ans qui est donc accusé de complicité dans le viol de son enfant. Elle est également accusée de négligence et de ne pas l'avoir amené à l'hôpital lorsque son mari Simon Dean Porter, âgé de 33 ans, a violé et molester leur enfant de 16 mois. La police avait réussi à arrêter le père puis après avoir entendu sa version des faits a donc décidé d'inculper la mère pour avoir été complice d'une telle atrocité.

Malheureusement pour le petit garçon, il va devoir vivre avec des séquelles psychologiques à vie indique le Daily Mail. Le média britannique parle même de lésions cérébrales incurables. Ajouté à cela, le jeune garçon va devoir observer une période de convalescence puisque son père lui a brisé de nombreux os du corps. Il n'y ait donc pas allé de main de morte avec son enfant.

On a vraiment du mal à comprendre pourquoi ce couple a fait un enfant si c'est pour le torturer ainsi quelques mois après sa naissance. Malheureusement on a pas la réponse à cette question. Le couple est maintenant dans l'attente de son procès et devrait écoper d'une peine exemplaire.

C'est une réalité bien triste mais le viol de jeunes enfants par leur propre parent et quelque chose qui devient de plus en plus courant. En effet, on a observé ce phénomène dans plusieurs pays cette année. Et si on peut croire que ce genre d'événement n'arrive que dans les pays sous-développés, c'est complètement faux. En effet, cela arrive autant dans des pays où les droits de l'homme sont quasiment inexistants que dans des continents très ouverts comme l'Amérique du Nord ou l'Europe. 

Quoi qu'il en soit dans chacun de ces cas, les parents ont pris des peines de prison exemplaires et cela n'est pas prêt de s'arrêter. C'est à se demander si il ne faudrait pas instaurer un permis pour avoir des enfants tant certains parents sont dangereux pour leurs progénitures. En effet, c'est devenu tellement courant que des parents brutalisent leurs enfants qu'il faudrait contrôler leurs motivations d'être parents. Il faudrait comprendre les raisons qui les poussent à avoir des enfants. Malheureusement beaucoup n'ont pas le choix et se retrouvent souvent devant le fait accompli. 

Pour d'autres, ils se rendent compte simplement par la suite qu'ils ne sont pas faits pour être parents et se vengent sur leurs enfants pour la vie médiocre qu'ils sont en train de menés. En tout cas, une chose est certaine, il faut trouver un moyen efficace de faire cesser cette violence sur les enfants. 

Partager sur Facebook
2,622 2.6k Partages

Source: Daily Mail · Crédit Photo: Police