Nouvelles : Cette mère célibataire n'arrive pas à trouver de petit ami parce qu'elle est accro aux jouets pour adultes
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Cette mère célibataire n'arrive pas à trouver de petit ami parce qu'elle est accro aux jouets pour adultes

Elle a dépensé des milliers de dollars en gadgets sexuels.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1,153 1.2k Partages

Il s'agit sans doute d'une des nouvelles les plus insolites de la journée tant on ne pensait pas qu'une telle dépendance pouvait exister. Ainsi, une mère célibataire affirme ne pas arriver à trouver de petit ami parce qu'elle est accro aux sex toys. Une dépendance qui lui a coûté très cher.

C'est le site web d'informations et de divertissement britannique le Mirror qui rapporte cette nouvelle qui risque d'en faire rire certains, mais qui risque aussi d'en fasciner d'autres tant il s'agit d'un phénomène assez rare qui est très peu médiatisé. En effet, au Royaume-Uni, une mère célibataire, qui s'appelle Elysia Downings et qui a 28 ans, affirme ne pas arriver à trouver de petit ami parce qu'elle est accro aux sex toys. 

Une dépendance qui dure depuis près de 15 ans lui a coûté très cher puisqu'elle affirme avoir dépensé plus de 5 000$ dans sa dépendance. Elle assure toutefois que le sex toy le plus cher qu'elle a acheté ne coûte "seulement" que 170$. Cette passion pas comme les autres ne lui apporte pas que du plaisir explique le Mirror. En effet, Elysia Downings est célibataire depuis trois ans en raison de sa dépendance aux sex toys. 

Ainsi, les hommes avec qui elle a des relations ne supportent pas qu'elle utilise autant de jouets sexuels pour son plaisir personnel. Elysia Downings explique qu'elle peut utiliser jusqu'à 10 fois par jour ses sex toys et cela est très difficile voir inconcevable pour ses partenaires. Ses relations amoureuses finissent tout le temps de la même manière : une rupture en raison de sa dépendance pas comme les autres.

Elysia Downings a raconté au Mirror qu'elle ne peut pas se passer de sex toys et que sa passion remonte lorsqu'elle avait 13 ans et qu'elle utilisait sa brosse à dents électriques pour se masturber. Elle a ensuite acheté son premier sex toy lorsqu'elle avait 17 ans et depuis elle ne sait jamais arrêter. Elle explique se sentir très épanouie en utilisant ce genre d'outils et trouve ça dommage que les hommes ne comprennent pas que cela lui fait du bien et que ce n'est pas pour leur faire du mal qu'elle en utilise. Quelque chose nous dit qu'elle est partie pour être encore célibataire quelque temps.

Partager sur Facebook
1,153 1.2k Partages

Source: Mirror
Crédit Photo: Courtoisie