Nouvelles : Cette femme prend des «pauses masturbation» au boulot et croit que vous devriez faire comme elle

Cette femme prend des «pauses masturbation» au boulot et croit que vous devriez faire comme elle

Elle suggère que tout le monde fasse comme elle

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1,313 1.3k Partages

On a tous des journées difficiles au travail. On peut avoir besoin d'une pause café pour se relaxer. Certaines journée sont plus dures que d'autres, cependant. Et on attend patiemment quatre, cinq ou six heures pour se verser un bon verre de vin ou de scotch.  

Nadia Bokody, une chroniqueuse spécialisée en sexualité pour She Said, a avoué qu'elle prend des « pauses masturbation » au travail pour relâcher la pression du quotidien. 

« Alors que mes collègues prennent une bouffée de leur vapoteuse ou qu'ils font la queue pendant 10 minutes pour avoir un latté à la citrouille de chez Starbucks, moi je me masturbe », a confié la femme de 34 ans. 

« Si c'est l'heure du lunch, je peux rentrer chez moi pour une petite fête avec mon vibrateur (les avantages de vivre à distance de marche du bureau), mais une fois  de temps en temps, je ne peux pas attendre si longtemps, je vais aux toilettes, je mets mes écouteurs et je me roule la bille [NDLR; se masturber] silencieusement jusqu'à ce que mon stress soit atténué. »

« Quinze minutes plus tard, je suis plus éveillée et plus concentrée, prête à affronter tout ce que le reste de la journée me lancera. »

Mais ce n'est pas seulement parce qu'elle aime la sexualité que Nadia préfère se masturber pendant ses pauses. Cela a aussi des bienfaits scientifiquement reconnus. 

« Une étude publiée dans le Journal of Sexual Medicine a révélé que les orgasmes sont meilleurs pour le cerveau que les exercices mentaux classiques, comme le Soduku et les mots croisés », a-t-elle expliqué. 

« C’est parce que, lors d’un point culminant, le flux sanguin est amplifié dans toutes les parties du cerveau, alors que les exercices mentaux ne stimulent que certaines régions. En d’autres termes, si votre employeur veut vaincre une fois pour toutes la chute de la productivité de 15 heures sur le lieu de travail, ils devraient sérieusement envisager de mettre en œuvre une politique de "pause masturbation". »

Mais est-ce vraiment légal?

« Ce que vous faites seul derrière la porte fermée des toilettes de votre bureau ne regarde pas vraiment votre employeur, mais ne le faites pas en dehors de votre temps de pause », assure Nadia.

Partager sur Facebook
1,313 1.3k Partages

Source: Mirror · Crédit Photo: Capture d'écran