Nouvelles : Canicule: Des enseignants réclament la fermeture des écoles

Canicule: Des enseignants réclament la fermeture des écoles

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors que la neige est souvent l'une des raisons principales pour fermer une école, des enseignants de Seine-Saint-Denis réclament la fermeture des écoles jeudi et vendredi parce qu'ils estiment que leurs établissements scolaires ne sont pas prêts pour lutter contre la canicule.

C'est BFM TV qui rapporte cette nouvelle qui va sans doute interpeller tous les parents, surtout ceux qui ont des enfants qui sont encore scolarisés. En effet, des enseignants de Seine-Saint-Denis réclament la fermeture des écoles ce jeudi et ce vendredi parce qu'ils affirment que les établissements scolaires de la région ne sont pas équipés pour lutter contre les fortes chaleurs. Ces mêmes enseignants estiment également que la direction des écoles de la région n'ait pas plus anticipé cette canicule qui était déjà annoncée depuis un certain temps.

On imagine que ces enseignants se sont inspirés du report du brevet des collèges à la semaine prochaine. En effet, les épreuves devaient avoir lieu ce jeudi et ce vendredi, mais le ministère de l'Éducation nationale a préféré le reporter aux lundi et mardi suivants. Il faut dire qu'on a rarement eu des souvenirs de devoir aller à l'école avec une température qui dépasse les 40 degrés. Si les collégiens ne peuvent pas passer leurs examens pendant la canicule, difficile de comprendre pourquoi les plus jeunes devraient se rendre à l'école.

Cela n'est pourtant pas le principal argument de ces enseignants de Seine-Saint-Denis. En effet, BFM TV explique que les enseignants sont tout simplement mal équipés pour faire face aux pires journées de la canicule qui auront lieu jeudi et vendredi. Ainsi, ils déplorent qu'ils ne puissent pas garder les enfants aux frais parce qu'ils n'ont tout simplement pas l'équipement adapté: pas de rideaux dans la grande majorité des classes, pas de climatisation et aucun moyen de créer des courants d'air.

Voici le reportage de BFM TV: 

BFM TV indique que les enseignants de Seine-Saint-Denis sont déçus par le ministère de l'Éducation nationale qui selon eux n'a pas du tout prévu le coup. Ils trouvent ça anormal que cela soit eux qui implorent les directeurs des établissements scolaires de fermer les écoles pour des raisons de sécurité. Selon eux, cette décision aurait dû venir du ministère. Le plus ironique dans cette histoire, c'est qu'Emmanuel Macron a déclaré que le gouvernement était prêt à lutter contre la canicule, il faut croire que ce n'était pas vraiment le cas.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: BFM TV · Crédit Photo: Adobe Stock