Nouvelles : Bientôt un permis de conduire pour les motoneiges et les VTT?

Bientôt un permis de conduire pour les motoneiges et les VTT?

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Un projet de loi pour encadrer l'utilisation des véhicules hors route (VHR) a été déposé jeudi par le ministre des Transports du Québec, François Bonnardel. Parmi les mesures qui découleraient de ce projet de loi, l'obligation de détenir un permis de conduire pour les utilisateurs de VTT et de motoneiges pourrait bientôt devenir réalité.

C'est dans le but d'améliorer la sécurité des usagers qui circulent dans les sentiers et de favoriser la cohabitation harmonieuse entre les utilisateurs de VHR et les autres usagers du territoire que le gouvernement du Québec a décidé d'encadrer de manière plus serrée la pratique du VHR.

Selon ce qu'a indiqué l'entourage du ministre Bonnardel, le gouvernement souhaite notamment accroître les pouvoirs des agents qui surveillent les sentiers, alors que de nouvelles normes de conduite des VHR pourraient être instaurées.

Dans un communiqué publié par le ministre Bonnardel, on y apprend que chaque année, l'utilisation des VHR est à l'origine d'une vingtaine de cas de décès et de blessures graves. D'ailleurs, le représentant de la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec pour la région de l'Abitibi-Témiscamingue, Mario Poirier, a rapidement réagi à l'annonce du dépôt de ce projet de loi en saluant l'initiative: "C’est une demande qu’on faisait depuis plusieurs années. La motoneige est un sport récréatif et on espère que ce soit régi comme l’automobile, comme tout véhicule motorisé."

Voici enfin les différentes mesures qui sont envisagées par le gouvernement:

  • Les mesures liées aux capacités de conduite affaiblies par l’alcool ou la drogue seront applicables en sentier et en tout autre lieu de circulation hors route;
  • Les voisins de sentiers légalement aménagés seront tenus d’accepter la circulation des véhicules qui s’effectue dans le respect des normes législatives et réglementaires applicables;
  • Les guides d’excursion de VHR devront avoir suivi une formation reconnue par la ministre du Tourisme;
  • Le Fonds des réseaux de transport terrestre (FORT) sera bonifié pour la réalisation d’activités liées aux VHR;
  • Les amendes seront revues afin de dissuader la pratique imprudente du VHR.
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: ICI Radio-Canada · Crédit Photo: iStock