Nouvelles : BATACLAN: «J'ai envie de faire ma justice moi-même tellement je suis révolté» dit le père de l'une des victimes

BATACLAN: «J'ai envie de faire ma justice moi-même tellement je suis révolté» dit le père de l'une des victimes

L'homme qui a hébergé deux jihadistes ayant commis l'attentat du Bataclan​, a retrouvé sa liberté.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
771 771 Partages

Jawad Bendaoud, l'homme qui a hébergé à Saint-Denis deux jihadistes ayant commis l'attentat de novembre 2015, a été remis en liberté, mercredi soir. 

Les familles des victimes sont scandalisées.

«C'est scandaleux, c'est une parodie de justice», dénonce Patrick Jardin, le père d'une victime du Bataclan. 

«Jawad Bendaoud a embobiné tout le monde, et a priori ça a marché. C'est inadmissible. Ma fille est décédée et ses mecs-là sont des complices des terroristes qui ont tué ma fille. A ce titre je trouve que c'est anormal, que c'est un manque de respect pour toutes les victimes (des attentats). J'ai la haine, j'ai envie de faire ma justice moi-même tellement je suis révolté.»

Le maire de Saint-Denis appuie les familles des victimes. 

«J'imagine comment ce verdict va raviver leur douleur. On a eu une centaine de familles pour qui la vie s'est arrêtée. Elles avaient besoin de ce procès, de savoir que les personnes qui ont permis d'héberger ces terroristes allaient être condamnées. Donc forcément le traumatisme et la douleur vont revenir». 

«Ça remet en liberté un délinquant multirécidiviste dans la nature. J'espère qu'il aura au moins la décence de ne pas revenir sur la ville.»

Partager sur Facebook
771 771 Partages

Source: BFMTV · Crédit Photo: Capture d'écran