Nouvelles : Au Saguenay, un homme perce le pénis du nouvel amoureux de son ancienne conjointe.

Au Saguenay, un homme perce le pénis du nouvel amoureux de son ancienne conjointe.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
2,041 2.0k Partages

Um homme a transpercé avec un couteau le pénis du nouvel amoureux de son ancienne conjointe parce qu'il était jaloux. 

L'histoire plutôt inusitée s'est produite au Saguenay-Lac-Saint-Jean et voilà que l'accusé de 37 ans, Jonathan Ouellet, devait se présenter cette semaine devant la Cour supérieure du Québec pour les représentations sur sentence.

Ouellet, qui est incarcéré depuis août 2015 a plaidé coupable à des accusations de séquestration, voies de fait et menaces. 

Selon ce que l'enquête avait révélé, Ouellet s'était rendu chez son ancienne conjointe afin de lui remettre des effets personnels. Or, une fois arrivé sur les lieux, il aurait invité le nouvel amoureux de son ancienne conjointe à le rejoindre dans sa voiture dans le but d'avoir une discussion qui semblait s'annoncer amicale. Ouellet avait laissé entendre à sa future victime qu'il souhaitait échanger avec lui à propos de sa nouvelle conjointe et de certains problèmes de toxicomanie avec lesquelles elle était aux prises.

Le journal Le Quotidien rapporte que la victime, questionnée par Me Nicole Ouellet, du bureau du Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP), a expliqué: "Je n’ai pas posé plus de questions. J’avais vu Jonathan deux fois auparavant et il avait été gentil. Il m’a dit “on va rouler jusqu’au dépanneur”. Une fois dépassé le dépanneur, j’ai commencé à avoir peur, surtout lorsqu’Alex (Bergeron) a verrouillé les portes. Ouellet m’a dit de ne pas essayer de m’enfuir, qu’il me retrouverait et qu’il s’en prendrait à ma famille. [...] Il a d’ailleurs dit à son complice de passer devant chez moi pour me montrer qu’il savait où je demeurais. Il m’a dit que j’étais pour regretter d’avoir couché avec sa blonde. Il m’a reproché le fait qu’il avait perdu sa job et sa blonde avec tout ça."

C'est alors que Ouellet et son complice ont amené la victime jusqu'à un endroit désert et qu'ils ont menacé de l'étrangler à l'aide d'une corde. Mais la suite allait s'annoncer encore plus horrible. La victime explique: "Je me suis raidi. J’arrivais à peine à respirer. Voyant que je résistais, il m’a lâché et m’a dit de me déshabiller. Il m’a ensuite dit de tenir mon pénis dans ma main, que lui ne voulait pas toucher à ça. Et avec son couteau, d’un geste du haut vers le bas, il m’a percé le pénis. J’ai eu une lacération de 1,5 à 2 centimètres. Je saignais beaucoup."

Mais l'horreur ne s'arrête pas là, car après avoir transpercé le pénis de la victime, Ouellet a toujours soif de vengeance: "Il m’a dit que je devais lui donner 1000 $ pour les 10 fois que j’avais couché avec son ex, un chiffre que j’ai donné au hasard pour amoindrir les choses. Il m’a dit de faire un faux dépôt dans une enveloppe et de retirer l’argent. Au départ, nerveux, je n’ai retiré que 600 $. Il m’a amené à un autre guichet pour que je retire ce qui manquait."

La victime affirme avoir encore une marque au pénis, trois ans après l'attaque. Elle se réveille fréquemment chaque nuit suite à des crises de terreur.

Quant au complice de Ouellet, celui-ci affirme avoir agi par peur de représailles de la part de son acolyte.

Enfin, Ouellet prétend avoir eu le temps de réfléchir en prison.

Le juge devrait rendre sa décision dans les prochaines semaines.

Partager sur Facebook
2,041 2.0k Partages

Source: Le Quotidien · Crédit Photo: Courtoisie