Nouvelles : Arrêté avec de la cocaïne plein le nez, il affirme aux policiers que ce n’est pas à lui

Arrêté avec de la cocaïne plein le nez, il affirme aux policiers que ce n’est pas à lui

Oui, vous avez bien lu.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
486 486 Partages

Il s'agit sans aucun doute d'une des histoires les plus insolites de la journée et elle nous vient des États-Unis où un jeune homme s'est fait arrêter par la police avec de la cocaïne plein le nez, mais ce dernier leur a affirmé que ce n'était pas à lui. Oui, vous avez bien lu.

C'est le Journal de Québec qui rapporte cette nouvelle qui risque d'en faire sourire un grand nombre d'entre vous tant il s'agit d'une histoire complètement absurde. En effet, à Hillsborough en Floride, Fabricio Jimenez, un jeune homme de 20 ans, s'est fait arrêter par la police avec de la cocaïne plein le nez, mais ce dernier leur a affirmé que ce n'était pas à lui. Une excuse complètement ridicule qui n'a pas vraiment été du goût des policiers qui ont tiré vraiment le gros lot avec cet individu.

Après son excuse complètement bancale, les policiers n'ont pas pu résister à l'idée de le fouiller. Le moins que l'on puisse dire c'est qu'ils ont du flair parce qu'ils ont trouvé un grand nombre de substances dont la majorité sont illégale, indique le Journal de Québec. En effet, Fabricio Jimenez n'avait pas que de la cocaïne plein le nez, il en avait également un sachet dans sa poche. Mais ce n'est pas tout, ils ont également trouvé dans son sac à dos 13 comprimés de Xanax et 250 grammes de marijuana. Rien que ça. On va dire qu'il était bien équipé.

Le Journal de Québec raconte qu'après leurs trouvailles, les policiers n'ont pas hésité une seule seconde à arrêter Fabricio Jimenez. Il faut dire qu'avec autant de drogue sur lui, cela était une évidence. Il aura tout de même appris qu'il ne faut pas prendre les policiers pour des imbéciles et que si vous le faites, ils vont tout faire pour vous rendre la monnaie de votre pièce. 

En tout cas, on espère que la prochaine fois qu'il se fera arrêter Fabricio Jimenez trouvera une meilleure excuse, mais aussi qu'il fera davantage attention à la propreté de ses narines, cela lui évitera bien des mésaventures. D'ailleurs, son excuse était tellement pitoyable que cela ne nous étonnerait pas que son histoire fasse le tour du monde.

Partager sur Facebook
486 486 Partages

Source: Journal de Québec · Crédit Photo: Facebook