Nouvelles : Arrestation musclée d'une femme de 24 ans qui a frappé un policier au parc Lafontaine

Arrestation musclée d'une femme de 24 ans qui a frappé un policier au parc Lafontaine

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors que les rassemblements extérieurs de 10 personnes et moins sont autorisés depuis ce vendredi, le parc Lafontaine de Montréal a été le théâtre d'une arrestation musclée d'une jeune femme d'une vingtaine d'années qui a frappé un policier.

C'est TVA Nouvelles qui rapporte cette information qui risque de faire le tour de la province. En effet, ce vendredi aux alentours de 17h, une jeune femme de 24 ans a été arrêtée après avoir mis un coup de poing à un policier au parc Lafontaine de Montréal. Son arrestation, qu'on peut qualifier de musclée, a été en partie filmée par un passant. On peut notamment notamment voir la jeune femme en question se faire menotter alors qu'elle est allongée sur le sol. Une scène qui a créé un important attroupement.

TVA Nouvelles précise que selon les informations du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), la jeune femme a été interpellée à la base pour avoir enfreint les règles concernant la consommation d'alcool. C'est par la suite que les choses ont dégénérée et que les actes de la jeune femme ont provoquée son arrestation.

Si la scène peut paraître impressionnante en raison du nombre important de policiers, le SPVM a tenu à minimiser la situation, souligne TVA Nouvelles. «Tous les policiers étaient déjà dans le parc. C’est ce qui fait que ça a l’air plus gros que c’était. Ça a pu avoir l'air d'une émeute, mais ce n'était pas le cas», a notamment précisé le porte-parole du SPVM, Jean-Pierre Brabant.

TVA Nouvelles indique qu'une enquête est en cours et qu'on ne sait pas encore si des accusations seront portées à l'encontre de la jeune femme. Le policier qu'elle a frappé n'a aucune blessure grave, relate la chaîne de télévision.

On vous laisse regarder la vidéo en question ci-dessous.

Partager sur Facebook
0 0 Partages