Nouvelles : Après que son fils ait frôlé la mort, une maman lance un avertissement à tous les autres parents.

Après que son fils ait frôlé la mort, une maman lance un avertissement à tous les autres parents.

Chaque jour amène son lot d'incertitudes.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
503 503 Partages

Abby Kay Burns-Amesbury s'est tournée vers Facebook, comme un journal intime, pour raconter le combat de son fils qui se bat des complications de la grippe. 

Voici ce que la mère du Michigan a partagé:

«Samedi: 

Nez morveux, un peu de fièvre et j'ai remarqué qu'il avait une molaire qui poussait. J'ai donc supposé que c'était sa dent.

Dimanche: 

Diminution du niveau d'énergie, forte fièvre et toux.

Lundi: 

Léthargique, toux plus profonde, forte fièvre qui ne pasait pas. Nous avons parlé avec le pédiatre de Jase qui a immédiatement vu un petit garçon très fatigué. Jase a été admis lundi après-midi et a commencé à prendre des médicament par intraveineuse, des traitements respiratoires et du Tamiflu.

Mardi matin: 

J'ai vu mon petit garçon intéressé par son environnement. Mais en quelques heures tout a changé... pour ce que nous pensions être le pire. Jase a commencé à vomir mais c'était différent. Il ne pouvait pas tout vomir. La toux a progressé. Il est redevenu très léthargique et sa respiration a commencé à décliner. Sans hésitation, nous avons choisi de transporter Jase au centre médical de Munson à Traverse City où il aurait une meilleure chance de récupérer.

Mardi après-midi: 

Jase a fait son deuxième tour dans une ambulance. Quelques minutes après avoir été vu par un autre médecin, il a ordonné des radiographies thoraciques et des analyses de sang supplémentaires. Quelques heures plus tard, ce petit garçon était en train de disparaîtres'éteindre. Sa saturation en oxygène était en baisse. Il avait besoin d'un flux de 100% pour garder sa saturation au milieu 80. Après l'avoir observé et avoir fait des ajustements dans ses médicaments, le médecin a commencé à le voir décliner. Il avait vraiment du mal à respirer de lui-même. Il a commencé à devenir très en colère quand nous l'avons touché. Il pleurerait de douleur pure.

Mercredi matin: 

Quelques minutes après avoir reçu ses analyses de sang à 4h00 du matin, un hélicoptère AreoMed a été commandé et notre petit garçon a été transporté par les airs à l'hôpital pour enfants Helen DeVos à Grand Rapids. À ce stade, il n'était pas dans un état critique mais nous ne voulions pas attendre plus longtemps.

Au moment où Ryan et moi sommes arrivés à DeVos, Jase a été mis sur une machine d'oxygène pour l'aider à respirer. Jase avait maintenant reçu des doses en continu d'albutérol et des stéroïdes. Inutile de dire qu'il était très difficile à gérer. Il était en colère contre le masque qu'il devait porter. Il pleurait parce qu'il voulait de l'eau. Il paniquait sans raison. Après avoir parlé aux médecins, nous avons choisi de donner à Jase un petit sédatif pour l'aider à se détendre. Tous les médicaments le rendaient contrarié, mais ces médicaments étaient nécessaires à son rétablissement. Nous l'avons vu lutter, paniquer, pleurer, crier, frapper - et les chiffres ont continué à baisser.

Au cours des 12 dernières heures, Jase a été mis sous un respirateur très puissant qui a exercé beaucoup de pression sur ses poumons. Pendant ce temps, il a été mis dans un coma artificiel pour s'assurer qu'il ne sente pas tout ce qui se passe. Cela assure également qu'il ne bougera pas pendant que ces machines fonctionnent.

Nous pouvons seulement le voir pendant de courtes périodes tout au long de la journée en raison de tout ce qui se passe. Il y a plusieurs personnes dans la pièce avec lui en tout temps et toutes ces machines. Donc, physiquement, nous n'avions tout simplement pas de place pour nous déplacer. 

Vendredi 2 février: 

Cette machine est celle qui guérit notre petit garçon! La nuit dernière et aujourd'hui se sont déroulées sans incident et ça fait du bien. Jase montre de petits signes d'amélioration. Nous allons prendre les petites victoires. Les statistiques semblent bonnes. Son bilan sanguin s'améliore lentement. Tout semble bon - aucun signe de crise. Les niveaux d'O2 ont fière allure!!

Samedi 3 février: 

Les médecins devaient remplacer le tube par une taille plus grande. Ce dont ils ont parlé pendant quelques jours. Lorsque Jase a été intubé pour la première fois, ils n'ont pu passer qu'un petit tube (3,5) (cette taille serait normalement réservée à un enfant d'un an), ce qui a provoqué quelques problèmes en essayant d'enlever les saloperies de ses poumons. Alors maintenant, il a un tube beaucoup plus grand (4,5) pour aider à aspirer le mucus dans ses poumons. Malheureusement, même avec le plus grand tube, le respirateur artificiel continuait de s'arrêter. Ils ne savaient pas si le mucus créait un bouchon à l'extrémité du tube? La prochaine étape consiste à essayer quelques traitements différents pour aider à décomposer le mucus dans ses poumons.

Il a eu une arythmie cardiaque soudaine qui a mis tout le monde en état d'alerte. Avec quelques médicaments, ce battement cardiaque est rapidement revenu à la normale. Il y a une possibilité que Jase ait eu une légère crise cardiaque. Il avait un suivi Echo pour s'assurer que son cœur était toujours en bonne santé. Et il l'est!

Jase a pris des médicaments contre la pression artérielle en raison d'une augmentation de la pression. Maintenant qu'il prend des médicaments, les chiffres sont bien meilleurs. 

Jase est toujours sous dialyse mais au cours des 12 à 24 prochaines heures, nous pourrions peut-être l'en retirer. Ses reins vont mieux et il produit encore une bonne quantité d'urine, ce qui indique que ses reins fonctionnent encore.

Jase a été lentement retiré du médicament qui le maintient paralysé. Il est encore complètement sous sédatif, il ne peut rien ressentir mais il commence à bouger. Il a commencé à réagir quand on parle / le touche. Aujourd'hui, ses paupières bougeaient quand je lui parlais, et quand Ryan lui parlait et qu'il tenait sa main, il a bougé ses doigts! 

Dimanche 4 février: 

Nous voilà sept jours plus tard et toujours dans la lutte contre la grippe. Je suis encore sous le choc qu'il y a une semaine, notre petit garçon dormait sur mes genoux, lançait le ballon, courait avec le chien et commençait à montrer qu'il était malade. Et aujourd'hui, il est en vie.

Jase devient de plus en plus fort. Les médecins sont satisfaits de ses améliorations mais ont encore quelques inquiétudes. Ils ont augmenté la quantité de fluide qui a été retirée de lui aujourd'hui avec la machine de dialyse qui fait que Jase ressemble de plus en plus à lui-même. Il n'a plus l'air si bouffi. Ses yeux semblent mieux. Son nez, ses doigts et ses orteils sont presque de retour à la normale. Et sa langue ne dépasse plus de sa bouche. On parle de débrancher la machine CRRT demain. Ses reins produisent encore de l'urine et son bilan sanguin est encore meilleur aujourd'hui. 

Lundi 5 février: 

Je peux enfin passer ma main sur sa tête ... plus de fils. Étape 1! Espérons que bientôt nous pourrons laver ses cheveux! 

Mardi 6 février: 

Aujourd'hui, c'était une journée énorme pour ce petit soldat. Ce matin, les médecins ont décidé que son corps était assez fort pour être descendu à la salle d'opération pour retirer ses canules qui étaient connectées à l'ECMO. Il se porte bien depuis. Ses statistiques sont stables, ses niveaux d'oxygène sont bons ainsi que son bilan sanguin. Ce sont tous des pas de bébé dans la bonne direction.

Jase est toujours sous sédation et actuellement sous respirateur artificiel. Il continuera d'être en réanimation jusqu'à ce que ses poumons soient suffisamment guéris pour fonctionner sans l'aide de la machine. Nous ne savons pas combien de temps cela prendra. 

Ses reins travaillent dur pour se débarrasser de tous les fluides supplémentaires, mais aussi longtemps que sa production atteint l'objectif horaire, il devrait être en mesure de rester hors de la dialyse. Parce que Jase a été sous sédation pendant six jours, ses muscles sont très faibles et peuvent prendre beaucoup de temps à récupérer. Ses pauvres petits pieds tombent sur le côté. Un thérapeute est venu hier et l'a mesuré pour des bottes / bretelles à mettre sur ses jambes pour garder ses pieds fléchis. De cette façon, quand il se réveillera, nous pourrons aider Jase à se remettre plus vite. J'espère que nous les aurons demain.

Jase n'a été capable de se placer que dans une position depuis le démarrage de l'ECMO, mais maintenant que les canules sont enlevées, les infirmières peuvent le mettre dans différentes positions pour aider à prévenir les plaies de lit! Je n'ai pas été capable de voir ou de toucher le côté gauche de son visage jusqu'à aujourd'hui! Comme je l'ai déjà dit, nous allons célébrer les petites victoires! Ce petit homme se bat si dur non seulement pour nous, mais pour tous ceux qui prient pour lui. Nous avons une très longue route vers le rétablissement, mais nous comptons nos bénédictions.

Jeudi 8 février: 

L'IRM ne nous a donc pas montré ce que nous voulions voir. Le virus a attaqué le cerveau et le tronc cérébral de Jase. C'est une complication très rare de la grippe. Beaucoup de médecins n'ont jamais vu ça. Pour le moment, Jase va revenir sur l'EEG pour pouvoir surveiller les fonctions cérébrales. Il recevra de fortes doses de stéroïdes pour aider à réduire l'inflammation, et de fortes doses de puissants antibiotiques. Ils ont pris un prélèvement pour voir si Jase a toujours le virus. Si le test revient positif pour la grippe, ils commenceront à lui administrer un médicament antiviral intraveineux. On nous a dit qu'il y avait une pénurie nationale de ce médicament mais heureusement, il y a quelques flacons ici à l'hôpital qu'ils utiliseront sur Jase. 

Après plusieurs jours de bonnes nouvelles, j'ai eu l'impression d'être frappée par un bâton de baseball ce matin. Plus nous pourrons prier pour la gurérison de notre fils, mieux ce sera. Je vous remercie.» 

Les dernières nouvelles d'Abby Kay Burns-Amesbury remontent à hier, il y a 19 heures. Son fils Jase a fait une rechute et il se bat toujours contre les complications causées par la grippe. 

Guéris vite, Jase! 

Partager sur Facebook
503 503 Partages

Source: Love What Matters · Crédit Photo: Capture d'écran/Facebook