Nouvelles : Après avoir survécu à un cancer du sein, cette femme publie des photos d'elle nue pour montrer les ravages.

Après avoir survécu à un cancer du sein, cette femme publie des photos d'elle nue pour montrer les ravages.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Beth Whaanga est une femme de Brisbane en Australie.

À 32 ans, elle apprend une nouvelle qui va causer une véritable onde de choc dans sa vie: elle souffre d'un cancer du sein.

Puis, comme les médecins découvrent que Beth est porteuse du gène BRCA2, une prédisposition génétique au cancer du sein et de l’utérus, ils lui annoncent qu'ils devront lui retirer la poitrine et l'utérus.

***

Heureusement, grâce à la vigilance des médecins, Beth parviendra à survivre à la grave maladie.

Certes, elle aura dû sacrifier en quelque sorte son apparence, mais Beth a décidé d'assumer totalement son corps en dévoilant des photos d'elle nue.

Sur la page Facebook où elle partage ses photos, Beth explique: "Tous les jours, nous croisons des gens. Ils ont l’air normaux mais parfois, leur corps raconte une autre histoire, sous les vêtementsNous voulons montrer que le cancer concerne tout le monde."

D'ailleurs, Beth est très consciente que ses photos peuvent déstabiliser certains internautes et c'est pourquoi elle raconte: "Ces photos sont controversées et contiennent des images toplessElles ne sont pas du tout censées être sexuelles. Le but de ce projet est d’attirer l’attention des gens sur le cancer du sein. Si vous trouvez ces photos choquantes, alors bloquez-les de votre fil d’actualités."

Toutefois, même malgré les avertissements de Beth, certains internautes ne se gênent même pas pour faire connaître leur malaise par rapport à ces photos.

À cet effet, la photographe qui aide Beth dans son projet, Nadia Masot, y va d'une réponse criante de vérité: "Tous ceux qui pensent que ces photos ne sont 'simplement pas pour eux' sont peut-être ceux qui ont été les plus touchés - et c’est encore pire de réduire ces photos au seul choc plutôt que d’écouter le message qu’il y a derrièreL’ignorance n’est jamais le meilleur choix."

Quand Beth expose son corps recouvert de cicatrices, celle-ci ne cache pas qu'elle a énormément souffert, or le prix en valait la peine selon elle: "Mais après l’opération, je me suis dit que je vivrai plus longtemps - c’est ça la meilleure sensation - pas seulement pour moi, mais aussi pour ma famille."

Maintenant, d'autres femmes ont fait savoir à Beth qu'elles se prêteraient aussi à un exercice similaire.

Disons-le, Beth inspire le courage aux autres femmes et elle mérite vraiment toute notre admiration.

Bravo à Beth et longue vie à elle!

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Barouf
Crédit Photo: Facebook