Nouvelles : ALERTE: Un rôdeur tente d'attirer des enfants avec des bonbons à bord de sa voiture

ALERTE: Un rôdeur tente d'attirer des enfants avec des bonbons à bord de sa voiture

Soyez prudents.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
18,082 18.1k Partages

À Candiac, les parents sont invités à faire preuve de vigilance, car un suspect qui se promènerait en Toyota Yaris aurait abordé des enfants en leur proposant des bonbons.

Pour ajouter à l'inquiétude des parents, il ne s'agit pas d'un incident isolé, car deux signalements du genre auraient eu lieu le 29 juin ainsi que le 1er juillet.

Une internaute nommée Julie Morin mettait en garde les autres parents le 29 juin dernier en écrivant sur sa page Facebook: "Plus tôt aujourd’hui, ma fille s’est fait apostropher par un homme âgé dans la trentaine. Il conduisait une Toyota Yaris légèrement rouillée à l’arrière. Il était chauve. Il lui a offert des bonbons emballés."

Heureusement, la fillette en question aurait ignoré l'homme pour ainsi poursuivre son chemin jusqu'à la maison. Quant à l'homme, celui-ci serait revenu sur ses pas pour prendre la poudre d'escampette.

Le 1er juillet, ce serait un enfant qui revenait d'un entraînement au soccer qui aurait été abordé de la même façon par un individu. L'homme était aussi au volant d'une Toyota Yaris.

Le garçon a effectué un signalement qui a été relayé aux parents des membres du Club de soccer de Candiac afin de les prévenir que l'organisation avait demandé à la police d'assurer une surveillance accrue.

Selon ce qu'a rapporté le journal Le Reflet, l'agent aux relations médias de la Régie de police Roussillon, François Michaud, aurait assuré qu'une enquête avait été ouverte à cet effet.

On ignore encore pour le moment si les deux incidents sont directement reliés.

Rappelons que toujours à Candiac, un incident du même genre s'était produit le 5 juin, alors que trois individus âgés entre 17 et 20 ans auraient abordé de jeunes enfants afin de leur offrir des bonbons.

L'incident avait eu lieu à proximité de l'école Saint-Marc, mais les enfants qui étudiaient à l'école Plein-Soleil avaient décidé d'ignorer les individus pour aussitôt effectuer un signalement à leurs parents.

L'histoire avait été traitée en priorité par l'école Saint-Marc qui s'était empressé de contacter les parents des élèves afin de leur rappeler les consignes de sécurité à respecter dans ce genre de situation.

À l'époque, la Régie de police de Roussillon avait informé les médias locaux comme quoi elle avait été informée de l'incident, or il ne semble pas qu'il y ait eu des arrestations ou des suspects liés à cette affaire.

Avec ces deux nouveaux incidents, qui, peut-être qu'on découvrira qu'ils sont tous reliés ou sinon, que ce sont tous des cas isolés.

Une chose est certaine et c'est qu'on n'est jamais trop prudent dans de telles situations.

Partager sur Facebook
18,082 18.1k Partages

Source: Le Reflet · Crédit Photo: Courtoisie