Nouvelles : ALERTE MÉTÉO: ​épisode majeur de pluie verglaçante à venir sur l'ensemble du Québec
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

ALERTE MÉTÉO: ​épisode majeur de pluie verglaçante à venir sur l'ensemble du Québec

Hydro-Québec est «en vigie».

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1,665 1.7k Partages

Un épisode majeur de pluie verglaçante va toucher le Québec dans les heures à venir et pourrait se poursuivre jusqu'à mardi, selon les prévisions météorologiques d'Environnement Canada. 

De 10 à 20 millimètres de verglas sont prévus à Montréal d'ici lundi soir. La dernière fois qu'une tempête de cette ampleur a touché Montréal à la mi-avril, c'était en 2007. 

« Aller au travail lundi matin risque d'être chaotique et peut-être que la fin de journée va être encore pire si on se retrouve avec 24 heures de pluie verglaçante. Je ne veux pas être alarmiste, mais ce n'est pas un scénario à exclure », a déclaré le météorologue Steve Boily, en entrevue avec Radio-Canada. 

Les régions plus au centre du Québec devraient recevoir moins de verglas (2 à 5 mm), mais plus de précipitations en neige et en grésil. Pour les régions au nord du fleuve Saint-Laurent, jusqu'à 30 cm de neige sont attendus. La neige pourrait toutefois se changer en pluie verglaçante à partir de lundi soir et durer plusieurs heures. Pour ces régions, ce sera donc mardi matin qui sera difficile sur les routes. 

Des rafales de vents de 50 à 70 km/h sont aussi prévues et pourraient causer de la poudrerie.

L'Ontario a été durement touché par le passage de la tempête ce week-end. Plus de 47 000 abonnés d'Hydro One étaient touours privés d'électricité dimanche après-midi et plus de 550 accidents de la route ont été rapportés depuis le début de la tempête.

Les autorités demandent donc aux Québécois de faire preuve de prudence dans leurs déplacements. 

Hydro-Québec se dit « en vigie » même si cet épisode n'est pas inquiétant selon la société d'État québécoise. 

« Pour l'instant, ce qu'on attend, c'est du verglas suivi immédiatement de pluie. Dans ce genre de situation, le verglas a tendance à moins coller sur nos équipements, donc c'est moins problématique », a déclaré Jonathan Côté, porte-parole d'Hydro-Québec, à Radio-Canada. 

« Mais on garde un oeil là-dessus pour s'assurer d'avoir tous les effectifs nécessaires pour faire face à la tempête », a-t-il ajouté.

En janvier 1998, lors de la crise du verglas, c'est environ 110 millimètres de verglas qui sont tombés sur le sud du Québec. Conséquence: plus de trois millions de personnes avaient été privées d'électricité.

Partager sur Facebook
1,665 1.7k Partages

Source: Radio-Canada
Crédit Photo: Adobe Stock