Nouvelles : Affaire Élisa Pilarski: Seul l'ADN de Curtis a été retrouvé sur son corps et ses vêtements

Affaire Élisa Pilarski: Seul l'ADN de Curtis a été retrouvé sur son corps et ses vêtements

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors que cela fait près d'un an qu'Élisa Pilarski est décédée dans des circonstances tragiques, seul l'ADN de Curtis a été retrouvé sur son corps et ses vêtements.

Sur son site web, BFM TV revient sur l'affaire Élisa Pilarski qui vient de connaître un nouveau rebondissement. En effet, les résultats des tests ADN ont été révélés et ils sont accablants. Seul l'ADN de Curtis, le chien de son compagnon, a été retrouvé sur son corps et ses vêtements. Ainsi, selon ces analyses, la piste d'une confrontation avec des chiens d'une meute de chasses à courre ne tient plus et c'est donc Curtis qui aurait causé la mort de la jeune femme de 29 ans. 

BFM TV précise que les ADN des 62 chiens de la meute de chasses à courre ainsi que celui de Curtis ont été prélevés dans le but de les comparer avec ceux qui ont été retrouvés sur le corps sans vie et les vêtements de la victime. La chaîne de télévision souligne que l'ADN de Curtis a été retrouvé à la fois sur les vêtements, sous le corps et sous l'ongle de la jeune femme.

BFM TV indique également que seulement l'ADN de Curtis a été retrouvé sur sa muselière, ce qui écarte du même coup un affrontement entre ce American Pitbull Terrier et la meute de chiens de chasse à courre. 

Rappelons qu'Élisa Pilarski a été retrouvée morte le 6 novembre 2019 dans la forêt de Retz dans l'Aisne. Ce weekend on apprenait que seulement la mâchoire de Curtis était compatible avec les morsures sur le corps de cette femme qui était enceinte de 7 mois.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: BFM TV · Crédit Photo: Courtoisie