Nouvelles : Affaire Daval: L'avocat des parents d'Alexia évoque un possible viol après sa mort

Affaire Daval: L'avocat des parents d'Alexia évoque un possible viol après sa mort

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alexia aurait été violée après son décès, a évoqué lundi l'avocat des parents de la victime, alors que s'entamait le premier jour du procès de Jonathann Daval, rapporte la chaîne française BFMTV. 

À la cour d'assises de Vesoul, les avocats des deux clans se sont affrontés, après que le conseil des parents de la victime a soulevé l'hypothèse qu'elle avait été violée après sa mort par l'accusé.

« On ne peut pas laisser dire n’importe quoi! », s'est indigné Me Randall Schwerdorffer, l'avocat de Jonathann Daval.

Le patron de la Section de recherches de la gendarmerie de Besançon, responsable de l'enquête, a subi un interrogatoire lundi, et a déclaré que la piste de Jonathann Daval avait été évoquée « dans les 48 premières heures ». Le clan de la victime a été agacé par cette déclaration en s'étonnant que le prévenu n'eût pas alors été arrêté, et que son interpellation ne soit survenue que trois mois plus tard.  

Me Gilles-Jean Portejoie a évoqué les traces de sperme de Jonathann Daval retrouvé à la fois dans le corps de la victime, de même que sur ses sous-vêtements et son short. Il a ensuite questionné l'enquêteur à ce sujet. « Ça me laisse penser qu'il y a eu un rapport sexuel », a quant à lui répondu le gendarme. 

« Je vais vous dire ce que je pense: il y a eu une relation sexuelle après la mort d’Alexia! », a alors enchaîné l'avocat.

« En trois ans d’instruction, aucune demande d’investigation n’a jamais été faite sur un possible viol ante ou post mortem, on ne peut pas laisser dire n’importe quoi », a répondu l'avocat de Jonathann Daval. Selon lui, l'enquête n'avait pas révélé de violences sexuelles. 

Toutefois, l'enquête a conclu que la victime reprochait à son époux d'avoir des troubles d'érection. Jonathann Daval soutient d'ailleurs avoir refusé une relation sexuelle le soir fatidique. Cela aurait alors provoqué la dispute au sein du couple. 

Lundi après-midi, le médecin légiste qui a examiné le corps d'Alexia témoignera devant la cour. 

Rappelons que la jeune femme de 29 ans avait d'abord été rapportée comme disparue par l'accusé, après être soi-disant sortie courir le matin du 28 octobre 2017. Jonathann Daval avait finalement craqué et avoué le meurtre.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: BFMTV · Crédit Photo: Courtoisie