Nouvelles : 50 chiens sauvés d'une usine de viande de chiens en Asie ont été transportés à Montréal

50 chiens sauvés d'une usine de viande de chiens en Asie ont été transportés à Montréal

Les chiens pourront maintenant être adoptés.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
2,662 2.7k Partages

Les 50 chiens qui ont été sauvés d'une usine de viande de chien en Corée du Sud vont mieux et ils pourront bientôt être adoptés, a déclaré la Humane Society International (HSI) Canada. Les chiens ont d'abord été transporté à Toronto, puis à Montréal où ils reçoivent tous les soins nécessaires depuis une semaine. 

Il s'agit de l'un des plus récents sauvetage du groupe qui avait fait appel à l'athlète olympique Meagan Duhamel pour promouvoir leur campagne qui vise à mettre fin au commerce de la viande de chien. 

Les chiens vivaient dehors dans des cages sans eau et sans protection des éléments, a déploré la directrice de HSI, Rebecca Aldworth.

«Tous ces chiens ont souffert toute une vie de privation sévère dans cette installation de viande canine, et maintenant ils reçoivent les soins vétérinaires, la nutrition, et l'amour et l'attention dont ils ont besoin pour commencer leur voyage vers la guérison», a expliqué Rebecca dans une entrevue téléphonique accordée à CTV News. 

Les chiens apprennent maintenant à faire confiance aux humains et ils seront bientôt placés dans des familles aimantes où ils pourront vivre dans des conditions agréables qui assureront leur bonheur. 

«La seule chose qui est commune à tous ces chiens, c'est le désir ardant de ces animaux maltraités et négligés de guérir et de pardonner, et d'apprendre à aimer et à faire confiance», a expliqué Rebecca.

Ces trois dernière années, HSI a sauvé plus de 1300 chiens d'usines de viande de chien en Corée du Sud et l'organisme a pu faire adapter ces animaux au Canada, aux États-Unis et au Royaume-Uni. Presque tous les chiens ont été adoptés. 

Les chiens ne restent pas en Corée du Sud parce que les refuges animaux son déjà plein. De plus en plus de gens dénoncent les usines de viande de chien et refusent d'en consommer. La HSI travaille avec des groupes en Corée du Sud pour faire fermer des usines de viande de chien et pour aider les propriétaires à se trouver d'autres sources de revenus intéressantes. L'un d'eux, par exemple, a décidé de se concentrer dans la culture de la plante oenanthe javanica qui est très utilisée dans la cuisine coréenne, japonaise et indienne. 

Partager sur Facebook
2,662 2.7k Partages

Source: CTV News · Crédit Photo: Capture d'écran