Nouvelles : 5 ados admettent avoir attaqué une femme handicapée en lui lançant des oeufs et de la farine.

5 ados admettent avoir attaqué une femme handicapée en lui lançant des oeufs et de la farine.

Un geste sans coeur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1,342 1.3k Partages

5 adolescents ont admis avoir intimidé une femme qui souffre d'un retard mental en lui jetant dessus de la farine. La femme était installée sur un banc lorsque les 5 voyous ont décidé de s'amuser en la terrorisant.

Cohan Semple, 18 ans, et 4 autres de ses amis adolescents dont les identités ne peuvent pas être dévoilées pour des raisons légales, ont craché sur Janice Morris, 49 ans, avant de rigoler en prenant des selfies avec elle.

Les jeunes voyous ont fièrement publié les photos de leur plaisanterie sur les réseaux sociaux et peu de temps après, de nombreux internautes ont vivement dénoncé l'incident qui s'était produit le 27 juillet dans un parc de Suffolk.

C'est donc devant la cour réservée aux mineurs que les faits entourant l'incident survenu au parc Bury St Edmunds ont été présentés. 

Morris était installée sur un banc de parc à proximité d'un terrain de basketball quand Semple et ses quatre amis l'ont approchée.

Les garçons ont commencé à interroger la femme à propos de la drogue, puis un des garçons a insulté Morris avant de lui cracher au visage.

Wayne Ablett, le procureur de la Couronne a expliqué: "Tout d'un coup, un nombre de jeunes garçons sont apparus devant elle. Ils l'ont encerclée en lui posant des questions à propos de la drogue tout en l'intimidant. Semple s'est rendu derrière elle, puis il a craché de façon à ce que son crachat atteigne son visage. La femme ne savait pas ce qu'elle avait pu faire pour recevoir un traitement de la sorte, alors que les garçons s'esclaffaient de rire tout en continuant à cracher sur elle."

Les voyous seraient ensuite repartis une dizaine de minutes, puis à leur retour, ceux-ci avaient avec eux un sac de farine qu'ils avaient acheté dans un magasin à proximité.

Le procureur Ablett poursuit le récit révoltant: "Les jeunes ont lancé la farine sur la victime afin qu'elle en soit entièrement recouverte. Les garçons riaient encore plus et ils continuaient à cracher sur elle tout en prenant des photos de l'agression. La victime a même entendu un des jeunes annonçant fièrement qu'il était en train de filmer la scène."

Selon Ablett, Morris est demeurée traumatisée par l'incident et désormais, elle n'est pas capable de retourner dans le même parc, de peur de revivre un autre cauchemar du genre.

À titre de preuve, Ablett a présenté en cour une des photos qui avaient été publiées sur les réseaux sociaux et qui montraient la victime lors de l'incident. Le procureur a notamment souligné la cruauté qui se dégageait du fait de produire et distribuer une telle photo.

Les quatre adolescents, dont deux qui ont 15 ans, un autre de 16 ans ainsi qu'un dernier de 17 ans ont tous plaidé coupable pour les accusations portées contre eux. Ceux-ci ont été condamnés à 12 mois de probation surveillée.

Quant à Semple, les choses risquent de se compliquer pour lui, car celui-ci sera jugé en tant qu'adulte. Il empruntera donc un chemin très différent de ses amis et il en saura davantage sur son sort à sa prochaine comparution le 4 décembre prochain.

Partager sur Facebook
1,342 1.3k Partages

Source: DailyMail · Crédit Photo: Courtoisie