Images : Une mère révèle à quoi ressemble son corps après une double mastectomie.
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Une mère révèle à quoi ressemble son corps après une double mastectomie.

Quelle femme courageuse!

Publié le par Ayoye Monde dans Images
Partager sur Facebook
9 9 Partages

Gemma Cockrell, une entrepreneure britannique de 49 ans, a dû subir une double mastectomie après avoir appris qu'elle avait le cancer. 

La mère de trois enfants a ensuite décidé de poser sans le haut pour montrer son corps après avoir gagné sa bataille. C'est que Gemma a refusé d'avoir la chirurgie de reconstruction des seins, malgré les recommandations des médecins. Elle a préféré embrassé son nouveau corps tel quel. 

« Après avoir décidé de subir une double mastectomie, j'ai vraiment eu le sentiment d'avoir laissé tomber mon chirurgien et que j'étais un peu une déception pour eux. Ils savent évidemment à quoi les seins peuvent ressembler avec la reconstruction, mais j’ai eu l’impression que la décision devrait être la mienne. L'hôpital m'a vraiment encouragée à reconstruire mes seins, mais je ne le voulais pas. Je me sens réellement normale. J'y pense rarement, sauf si je suis dans une situation où je dois m'habiller / me déshabiller avec d'autres personnes, comme au gym. Je sais que je suis bien avec mon apparence, je suis juste consciente du fait que d'autres pourraient ne pas l'être. J'ai beaucoup de chance que mon mari soit super heureux d'être encore sur la planète et que mon apparence physique ne le dérange pas », a raconté Gemma. 

Elle déplore qu'il existe une forme de pression, voire d'intimidation, pour que les femmes se fassent reconstruire les seins. 

« J'ai décidé de faire la séance photo car il est important pour moi que d'autres femmes dans ma situation se sentent en mesure de prendre leurs propres décisions et qu'elles sachent qu'elles sont toujours la même personne à l'intérieur, qu'elles peuvent toujours aimer et être aimées. Prenez vos propres décisions concernant votre santé et votre corps et ne vous laissez pas intimider par une décision immédiate. Sentez-vous heureuse dans votre propre peau. J'avais aussi l'impression qu'il n'y avait pas assez de "vraies" photos sur internet. On m'a remis un livret avec un dessin en noir et blanc! », a continué Gemma. 

Mais les trois enfants de Gemma étaient toujours inquiets pour leur mère. Reid (25 ans), Torrin (20 ans) et Jove (14 ans) avaient peur que le cancer revienne, même après la double mastectomie.

« Même si j'avais peur, j'étais plus inquiète pour mes enfants et pour ce qu'ils ressentiraient et comment ils réagiraient s'il m'arrivait quelque chose. Dire à mes enfants était sans aucun doute la pire chose. Mon plus jeune garçon a suivi une psychothérapie de six mois, car il était convaincu que j'allais mourir. Nous avons toujours un rituel que nous pratiquons tous les soirs et qui lui donne l’impression que tout ira bien. J'ai maintenant l'habitude de dire à mes enfants que je ne peux pas leur promettre que tout ira bien, mais seulement que je vais bien maintenant », a affirmé Gemma. 

Malgré la maladie, la mère de famille a continué de travailler pour se changer les idées. Elle avait de la chance d'être entrepreneure et de pouvoir ajuster son horaire. 

« L'entreprise était vraiment un don de Dieu, car cela me permettait de me concentrer sur autre chose. Il n'y a rien de pire que de ne pas être occupée, car je serais restée assise à réfléchir trop longtemps. Le seul problème avec le traitement était vraiment les effets physiques et le fait de devoir compter sur les autres pour faire les choses pour moi. Jongler avec une famille et travailler est toujours difficile, même si vous ne combattez pas une maladie! Mes garçons ont beaucoup mangé de pâtes. Je ne pense pas vraiment être une source d'inspiration, je veux simplement que les autres sachent que la vie peut continuer normalement, même si vous ne vous ressemblez pas vraiment. »

Partager sur Facebook
9 9 Partages

Source: Daily Mail
Crédit Photo: Capture d'écran