Images : Une mannequin ciblée par une enquête policière après avoir fait tatouer son chat

Une mannequin ciblée par une enquête policière après avoir fait tatouer son chat

Les internautes sont foux furieux

Publié le par Ayoye Monde dans Images
Partager sur Facebook
4,801 4.8k Partages

Elena Ivanickaya est une bodybuildeuse et mannequin originaire de Chernihiv dans le nord de l'Ukraine.

Elle a récemment créé la polémique sur internet après avoir fait tatouer son chat. 

Le mannequin a publié des photos de la séance où son chat git inconscient pendant que le tatoueur lui marque le corps.

Des photos du chat avec le tatouage de sphynx ont ensuite été publiées sur le compte Instagram d'Elena Ivanickaya.

Après l'apparition des photos sur internet, les internautes se sont déchainés sur Elena en l'accusant de cruauté animale.

"On devrait lui tatouer "idiote" sur le front et casser son doigt pour avoir torturé un pauvre animal sans défenses" écrit une internaute choquée.

"Tu ne peux pas torturer un être plus faible que toi. Ce n'est pas un jouet, c'est un être vivant" explique une autre internaute outrée par le photos.

Elena Ivanickaya a répliqué en expliquant que le chat n'avait pas souffert. "Le tatouage a été fait sur la couche supérieure de sa peau. Seulement 1 à 2 millimètres, il n'a pas ressenti de douleurs. Après la procédure, il s'est comporté de manière normale".

Pour s'enfoncer encore un peu plus, Elena Ivanickaya a ajouté que son chat était gâté et qu'il mangeait des huitres fraiches tous les jours.

"La vie de mon chat est meilleure que la votre. Il n'a jamais été castré, ce serait de la cruauté animale" répond le mannequin.

"J'ai tout vérifié avec le vétérinaire avant de faire la tatouage. Ce chat est traité avec respect et amour" ajoute-t-elle.

Malgré cela, Elena Ivanickaya pourrait être accusée de cruauté envers un animal.

"Si nous découvrons que l'animal a été torturé. Nous ouvrirons une enquête" déclare le porte-parole de la police Natalia Chovpylo.

Partager sur Facebook
4,801 4.8k Partages

Source: Dailymail · Crédit Photo: Instagram, Dailymail