Images : Un beau-père qui a battu à mort son beau-fils de 22 mois se fait massacrer en prison

Un beau-père qui a battu à mort son beau-fils de 22 mois se fait massacrer en prison

C'est ce qu'on appelle une leçon de karma.

Publié le par Ayoye Monde dans Images
Partager sur Facebook
0 0 Partages

La vie est parfois bien faite même si elle peut être très violente, en Australie dans la ville de Brisbane, un homme qui a battu à mort son beau-fils s'est fait massacrer en prison par deux de ses co-détenus.

C'est le Daily Mail qui rapporte cette histoire de vengeance qui nous laisse croire que le karma existe. En Australie dans la ville de Brisbane, un homme qui a battu à mort son beau-fils s'est fait massacrer en prison par deux de ses co-détenus. C'est l'histoire de William Andrew O'Sullivan qui a décidé d'ôter la vie à son beau-fils de manière effroyable. En effet, il a torturé pendant un long moment un petit garçon de 22 mois nommé Mason Jet Lee. Il a roué de coups, ne lui a pas donné à manger et lui a même fait ingurgiter des méthamphétamines. En effet, William Andrew O'Sullivan était accroc à cette drogue et c'est notamment cela qui l'aurait poussé à commettre de tels actes.

Le Daily Mail raconte qu'il a été arrêté par la police et qu'il a été placé en détention puis jugé. William Andrew O'Sullivan a été condamné à 9 ans de prison mais pourrait être libéré sur parole dans 4 ans ce qui a le don d'énerver l'opinion publique sachant les atrocités qu'il a commis. Son arrivée en prison ne fut pas la plus facile et ses co-détenus lui ont mené la vie dure.

Pour celles et ceux qui ne le savent pas, les personnes qui frappent des enfants, les tuent ou encore abusent d'eux sexuellement se font humilier en prison et sont victimes de grandes violences. En effet, ce sont des actes qui ne sont pas acceptés par les prisonniers et le Daily Mail rapporte que deux de ses co-détenus ont décidé de lui donner une bonne leçon et ils l'ont agressé dans sa cellule, lui ont piétiné la tête et donnez des coups de pieds partout sur le corps. Une vraie leçon de karma.

Il faut dire que cela est bien mérité puisque William Andrew O'Sullivan a fait preuve d'une violence immense envers son beau-fils, lui disant notamment de se taire quand celui-ci appelé à l'aide. Le beau-père a donc eu la monnaie de sa pièce comme on dit et il aura dû passer 13 jours à l'hôpital pour soigner ses blessures. Il est ensuite retourné en prison où il doit encore purger sa peine et le moins que l'on puisse dire c'est que l'accueil qui lui est réservé est glacial et que cela devrait l'être pour la totalité de son séjour.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Daily Mail
Crédit Photo: Facebook